Fiche précédente
Première fiche
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche

Réseau Piézométrique Régional
Le contexte géologique
 


 

 


Les nappes libres peu profondes (Jurassique supérieur , Dogger) se rechargent presque instantanément à chaque épisode pluvieux par contre la recharge d'un aquifère captif profond (Turonien, Infra-Toarcien) est beaucoup plus lente et les épisodes pluvieux sont imperceptibles sur la courbe piézométrique.

 


En nappe libre, la remontée des niveaux est assez rapide et les épisodes pluvieux sont discernables sur la courbe d'évolution piézométrique. La réalimentation de la nappe intervient juste après la saturation des sols, par infiltration directe des eaux de pluies au niveau des zones d'affleurement

Cliquez sur ce graphique pour l'agrandir


En nappe captive, la remontée des niveaux est plus lente et régulière, avec des épisodes pluvieux qui ne sont pas discernables sur la courbe piézométrique. La réalimentation de la nappe se fait plus lentement et difficilement, après que les sols soient saturés, par infiltration des eaux de pluie au niveau des affleurements qui peuvent être très éloignés, et verticalement par drainance à travers les couches de terrain susjacentes ou les failles, et localement par des échanges entre nappes

Cliquez sur ce graphique pour l'agrandir

 


La maitrise d'ouvrage du réseau piézométrique est assurée par la région Nouvelle-Aquitaine .
Le réseau est cofinancé par l'Union européenne et les agences de l'eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne.
L'Europe s'engage en Poitou-Charentes avec le Fonds européen de développement régional
Logo europe Feder Logo Agence de l'eau Adour Garonne Logo Agence de l'eau Loire Bretagne Agence française pour la biodiversité Observatoire régional de l'environnement